• image slide site3
  • image slide contrat responsable

Les accidents de la vie courante frappent plus de deux millions de personnes tous les ans avec des impacts dont le degré de gravité varie d’une simple blessure/fracture à des handicaps graves. Fractures et brûlures sont les accidents les plus traités par les médecins. Le Plan Protection Blessure vous propose de mettre en place un filet de sécurité contre tous les tracas supplémentaires suite à un accident en vous offrant une compensation financière.





« Un accident est vite arrivé ! », cet adage hante les esprits de millions de personnes chaque année en France lorsque l’accident est vraiment arrivé. Une jambe dans le plâtre parce que vous avez joué au foot avec votre neveu dimanche dernier, une brûlure au second degré qui vous handicape parce que vous teniez mal le manche de la casserole dans laquelle les pâtes cuisaient, autant d’exemples ordinaires qui peuvent lourdement vous handicaper.

 

Prendre ses dispositions ne provoquera pas l’accident, bien au contraire. Si jamais cela vous arrivait, vous pourriez être plus serein à l’idée de savoir que vous recevrez un pécule à la hauteur de la gravité de la brûlure ou de la fracture, allant jusqu’à 4 000 euros.

 

Ce capital doit vous permettre de financer les dispositions que vous aurez prises pour parer le handicap de l’accident. En effet, le coût de la convalescence peut rapidement atteindre des milliers d’euros. Ces dépenses ne sont pas prises en charge par la Sécurité Sociale et peuvent donc avoir des effets très désagréables à la fois sur votre compte en banque mais aussi dans votre quotidien.

 

Dans ces moments de faiblesse, vous devez pouvoir compter sur une aide sans faille. Le Plan Protection Blessure est cette aide. Le Plan Protection Blessure vous permet de vous adonner à vos pratiques sportives et physiques l’esprit léger, puisque vous avez la garantie d’être compensé si un accident survenait. De plus le plan Protection Blessures coute 11 euros par mois pour une personne seule ayant moins de 79 ans.

 

N’hésitez pas à consulter votre conseiller pour vous renseigner sur le Plan Protection Blessure.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

J'accepte les cookies de ce site.