• image slide site3
  • image slide contrat responsable

Les nouvelles technologies se développent à grande vitesse et touchent maintenant le secteur de la santé. Ce marché est pris d’assaut par de nombreux acteurs dont les idées débordent d’imagination et d’espoir. La santé de demain sera connectée, à nous de nous y adapter.

De nombreux outils technologiques de santé ont vu le jour ces derniers mois. Si leur objectif n’est pas de soigner en soi, les objets connectés au service de la santé permettent de développer la prévention et des diagnostics précoces.

Parmi les vertus des objets connectés au service de la santé, nous trouvons celle de la capacité d’établir des diagnostics précoces des maladies et par conséquent un meilleur traitement et de meilleures chances de guérison. Ces données sont personnalisées et s’inscrivent dans une dynamique temporelle que le médecin pourra retracer pour en tirer les enseignements. Fini le temps où nous devions expliquer approximativement les symptômes. Les données enregistrées par les objets connectés sont de diverses natures, on compte parmi elles la tension, le rythme cardiaque comme d’autres indicateurs physiologiques. Ainsi, les objets connectés permettent d’avoir un carnet de santé de tous les jours.

Enfin, la santé connectée aura un intérêt pour les personnes atteintes de maladies chroniques nécessitant un traitement quotidien ou fréquent. Les piluliers intelligents émergent, rappelant à leur propriétaire de suivre avec rigueur leur traitement. Les applications pour diabétiques fleurissent pour aider à suivre les contraintes quotidiennes que cette maladie impose. D’autres objets connectés indiquent à intervalles réguliers aux personnes fragiles de bien s’hydrater en buvant une quantité d’eau prédéfinie.

La santé prend un nouveau virage depuis quelques années. Nombre d’innovateurs développent des applications afin de relever des indicateurs de santé ou d’aider les malades à combattre leur pathologie. Prévention, diagnostic, suivi de traitement, les vertus sont nombreuses. Toutefois, devant cette abondance de bien, un peu de visibilité ne nuit jamais. L’utilisateur doit pouvoir choisir l’application ou l’objet qui lui correspond.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

J'accepte les cookies de ce site.